Quelques reco livresques

bonjour.
alors, pour mes reco, on commence par un témoignage poignant. « autrement », de Stéphanie Tissier.
En suite, on part un peu sur du développement perso, avec les livres de Lize Bourbeau. (pas sûre de l’orthographe de son nom. dsl.)
Niveau, dev perso, il y a aussi, le livre de Marc Monson. Pas mal du tout.
En suite, Un très bon roman. Un classique, selon moi: « pêcheurs d’Islande » de Pierre Loti.
Un autre roman, (plutôt jeunesse mais que j’aime beaucoup quand même): « la guerre des boutons » de Louis Pergot. (je désespère de retrouver une version audio intégrale de ce bouquin)
Et pour ceux et celles qui aiment les émotions fortes: les livres de Maxime Chatam. (sa série autre monde est plus soft…)
Voilou. Ce sera tout pour le moment. Combien je vous dois? :bowing_man:

3 Likes

Oh j’étais passée à côté du livre « Autrement », de Stéphanie Tissier mais ça m’intéresse, je note merci !
Je n’ai jamais lu ces deux auteurs de dév perso. En même temps j’étais il y a peu encore dans la team le dév perso c’est pas pour moi et c’est chiant :laughing:
Je suis par contre toujours dans la team j’ai lu des romans de dév perso et c’est chiant mais des essais ça peut être intéressant ^^

Et je me demande si je n’ai pas chez moi « Pêcheurs d’Islande » de Pierre Loti :thinking: Trop de livres que je n’ai pas lu chez moi :sweat_smile:

1 Like

Et oui. Et y’en aurait tellement d’autres à citer. mais pas trop d’inspiration tout à l’heure.
Pour le dev perso, je te rassure, j’étais absolument pas là-dedans non plus avant. mais bon. :slight_smile:

Mais quel sujet ! Je vais enfin pouvoir parler de livre. :blush:.

Voici ma liste et recommandation, mais avant, je suis obligé de raconter ma vie quelques minutes.

Je suis arrivé à la lecture par Werber et la révolution des fourmis. Depuis, les livres m’ont toujours accompagné. Je crois en la « livrothérapie ». Je suis certain qu’il existe un vrai mot pour ça, mais je ne le connais pas. D’une nature hyper curieuse, je lis un peu de tout. J’ai tendance à penser que c’est difficile de comprendre le monde et les autres sans lire, mais c’est mon égo qui parle.
J’ai quatre grands thèmes qui m’intéressent dans la lecture :

  • La Shoah : généralement, je lis ça quand je souffre. D’une manière un peu triviale, ça me permet de relativiser et de me dire que j’ai mal, mais que d’autres ont eu davantage de souffrance et ont fait preuve de résilience.
  • Jules Verne : voyage, aventure, faune, flore et curiosité.
  • La SF : Asimov, P. K. Dick,…
  • Ce qu’on me dites de lire. Je suis assez à l’écoute sur la lecture et généralement, quand on me conseille un livre, je le lis.

Ceux que j’aime :
• Si c’est un homme et la trêve de Primo Levi : dans la grande collection des livres sur la Shoah, c’est les 2 meilleurs je pense. L’autobiographie d’un italien- juif déporté dans les camps. « Si c’est un homme » raconte son arrivée et sa survie. « La trêve » raconte la sortie et le retour.
• 1984 : un des livres que j’ai le plus relu. Une fable politique pas si éloignée de ce qu’on vit et peut-être de notre futur.
• Jules Verne : Mes préférés : 20000 lieux sous les mers, l’ile mystérieuse, les enfants du capitaine Grant et Michel Strogoff. Pour commencer, je conseille de lire « le tour du monde en 80 jours qui est de loin le plus accessible. Son écriture peut être un peu compliquée avec ses mots scientifiques, mais une fois qu’on a compris le style, ça se lit bien.
• L’alchimiste de Paolo Cuelho : Tout le monde devrait le lire. C’est pour moi, un conte philosophique qui permet une introspection sans le côté psychanalyse. C’est une livre d’aventure : un berger qui cherche un trésor.
• L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon : Mon côté romantique. Un livre que j’ai dévoré et que j’offre à chaque anniversaire (avec l’alchimiste).
• Cyrano de Bergerac : J’écoutais la version audio du premier acte depuis longtemps. J’ai fini par lire le livre et connaitre l’histoire complète. Et quelle histoire, quelle punch line, quelle fin.
• J’ai eu ma période Fred Vargas. Mon préféré : Sous les vents de Neptune. L’histoire se déroule principalement au Quebec. C’est des polars faciles à lire qui se dévore. Plutôt bien ficelé, le coupable n’est pas toujours celui qu’on pense.
• Science-fiction : la
• Le comte de monté cristo : un livre que j’ai écouté. C’est un livre d’aventure, une histoire d’amour, complet, hyper bien écrit, avec du rythme et de l’intrigue. Je pense qu’à lire, ça doit être beaucoup plus compliqué.
• L’aveuglement et la lucidité de José Saramago. Difficile à décrire tellement c’est intense. Il faut réussir à passer au-dessus de son écriture sans ponctuation.
• Et plein d’autres que j’ai oubliés….
• Mention spéciale pour l’autobiographie de Jacques Chirac qui au-delà de son œuvre politique qu’on peut critiquer a eu une vie incroyable.

Ceux que je n’ai pas aimés/compris. Comme dans le masque et la plume, je vais balancer. Veuillez m’excuser si ça choque :
• L’archipel du goulag. L’auteur a reçu le prix Nobel de littérature. Par curiosité j’ai lu le livre. Je n’ai pas compris l’intérêt. Ça n’a ni queue ni tête et pas de trame. Je suis passé à côté du livre.
• La voie royale : des phrases de 12 lignes. Illisible pour moi. Autant que « voyage au bout de la nuit ».
• Émile Zola, Bukowski
• Dune = c’est long, c’est chiant, c’est mal écrit. (Lynché moi).

L’oscar du pire livre que j’ai été obligé de lire : L’enfant de Jules Valles. Ma question est « pourquoi ? »

Ma prochaine liste de lecture :
• La traversée de la nuit, Geneviève de Gaulle
• Itinéraire d’un triangle rose, Rudolf brazda
• L’écriture ou la vie, Jorge Semprun
• J’ai pas pleuré, ida grinspan
• Résistant, Faillard
• Les Mémoires de de Gaulle
• Petit pays de gael faye
• L’adieu aux armes - Hemingway