Qui veut "libérer sa créativité" avec moi?

salut à vous !
j’ai lancé ce live vendredi midi à propos du livre « Libérez votre créativité » de Julia Cameron (cf ici cet article de Kalindi Ramphul sur madmoiZelle à propos du bouquin).

Je veux faire cette méthode (qui dure 12 semaines) et je me demandais à quel point ça vous intéresserait de la suivre avec moi, et qu’on en discute dans ce topic !

Le bouquin est dispo en poche par ici : https://livre.fnac.com/a1885201/Julia-Cameron-Liberez-votre-creativite, ou en Kindle ou en ebook :slight_smile:

À vous lire, j’ai hâte de voir si ça vous intéresse !

2 Likes

Je suis tellement chaud pour suivre ça !
L’article est incroyable, et ça a vraiment l’air génial. Ce sera, je pense, enrichissant pour tout le monde ^^
Merci Fab !

1 Like

J’ai tellement de retard dans LMK que j’ai écouté il y a quelques jours l’épisode où Kalindi parle de la méthode. Et je viens de lire son article. C’est marrant parce qu’il y a un peu plus d’un an j’étais comme Kalindi à détester le développement perso :sweat_smile: (les « romans » de dev perso je déteste toujours. Je préfère un bon essai ou un bon roman. Alors qu’une histoire qui ne sert que de prétexte à y fourrer du dev perso je m’ennuie profondément et lève beaucoup les yeux aux ciel :laughing:)

Depuis j’ai commencé les pages du matin avec le podcast « Change ma vie ». La seule différence c’est que c’est 5 minutes d’écriture plutôt que 3 pages. Mais j’ai arrêté en septembre dernier par manque de temps.
Et là ça tombe trop bien parce que j’ai pas mal de temps pour moi avant septembre prochain ! Donc go livre commandé chez ma libraire préférée !

D’ailleurs pour revenir sur l’article de Kalindi qui parle beaucoup d’artistes et de créateurs… pour moi la créativité on en a besoin tous les jours dans beaucoup de tafs différents. Dès qu’on a un peu d’autonomie il faut être créatif pour trouver des solutions à des problèmes, innover, changer des choses, s’améliorer… Même dans un boulot en entreprises « classiques ».

1 Like

Coucou les Fabs de la Fontaine !
Moi je suis hyper motivée (bon je commence déjà à me dire que ça fait beaucoup de choses à faire) j’ai commencé hier (parce que ça m’arrange de faire le bilan + lecture de la nouvelle semaine le samedi.
J’ai hâte d’échanger avec vous pour voir où vous en êtes :slight_smile:

Bonjour tous,
J’ai acheté le bouquin il y a quelques semaines justement et je l’ai toujours pas ouvert, si ça peut me booster à m’y mettre je suis très partante ! Très bonne idée :slight_smile:

Pour ceux ayant commencés les 3 pages d’écriture du matin, j’ai du mal à ne pas me mettre à écrire comme un journal intime, à raconter ma journée… Est-ce que ça vous fait ça aussi ? Des astuces ?
C’est peut-être aussi parce que j’ai peu fait l’exercice au réveil mais plutôt quelques heures après cette semaine.

J’écoute la rediff enfin !
Du coup ça va être brouillon parce que j’écris au fil de l’écoute.

Cette notion de libérer la créativité ça me parle beaucoup. Je suis dans une année charnière, où je suis en entre deux sur ce que je fais de ma vie (professeur de français) et ce que j’aimerais faire (plein de trucs). Je sais que j’ai du potentiel créatif, surtout en écriture, mais il faut que je m’autorise à le faire de manière « libre » justement. Je fourmille d’idée, ça bouillonne de fou, j’ai 15 projets qui viennent à la minute, mais je m’éparpille trop, je n’arrive pas à me centrer sur un truc du coup, ça part dans tous les sens et je crois que c’est mon plus gros blocage du coup (typiquement un roman en cours d’écriture avec l’intrigue principale ficelée et un autre projet avec déjà tout le fil conducteur et une quinzaine de chapitres déjà prêts dans ma tête, écriture de poésie, de nouvelles, de chansons aussi, création d’une chaîne twitch parce que je sais que j’adorerais streamer, tenir mon site à jour, finir mes 3 bouquins et écrire des critiques dessus…). Mais entre les enfants, le quotidien et en septembre le boulot qui va reprendre, je trouve ça difficile de se lancer pour de vrai, de prendre temps pour créer. (peut être lié à la notion d’artiste fantôme présent dans l’infographie et du syndrome de l’imposteur aussi, sans doute).

Là ça parle de la force « supérieur », cette histoire d’inspiration c’est surtout la connexion qu’on a au monde qui donne cette énergie créatrice, enfin à mon sens.
Cette recherche de la validation du monde extérieure ça peut être aussi un frein et en même temps c’est une volonté de se légitimer et d’être légitimé dans ton milieu artistique, en attendant de se sentir soi légitime à être créateur de par l’expérience qu’on aura eue.
Je pense aussi qu’il faut savoir abandonner aussi les projets quand on voit que ça n’aboutit pas là où on veut les emmener pour laisser la place au suivant. Et je vous rejoins sur le fait qu’à un moment il faut se dire qu’un truc fini, c’est fini, on peut le laisser partir, et y revenir si vraiment il y a une demande particulière, mais comme dit Fab, on pourra toujours améliorer, il faut juste accepter qu’on y a mis le mieux qu’on pouvait.
Les rdv avec l’artiste, ça m’arrive souvent (hors covid) d’aller au ciné / en concert toute seule. Mais là ça peut être lire un bouquin, balade nature, écouter de la musique… ça remplit bien le puits.
Le censeur intérieur c’est le combat contre soi-même, c’est peut être le plus difficile ahah !
Le dossier de rêve, ça me fait un blocage aussi, un peu too much pour moi et trop « créatif » en mode scrapbooking et je suis à dix mille lieues de faire ça.
Ceci dit, cette idée de synchronicité, c’est encore cette connexion au monde. Par exemple samedi j’ai fait ma balade en vélo, je me suis retrouvée sur cette cabane de pêcheur eu milieu d’un grand étang et je me suis dit, bon sang c’est ça ! C’est ça l’univers que je veux pour ma nouvelle, alors que ça fait genre 3 mois que je bloque. J’y pensais pas plus que ça, et bim ça m’est tombé dessus là, comme ça. J’étais d’ailleurs très frustrée parce que je n’avais pas mon livre et mon stylo avec moi pour écrire !

Bon j’ai commandé le bouquin qui arrive samedi. En attendant je vais faire les trois pages du matins déjà, pour voir ce que ça donne et prendre le train en cours de route. Voilà mes réflexions écrites au fil de l’écoute de cette rediff, déso c’est un peu brouillon, mais j’suis grave chaude pour échanger sur vos expériences autour de ça ! Merci en tous cas, c’était un chouette live, j’ai pris beaucoup de plaisir à l’écouter !

2 Likes

Bonjour tout le monde, je n’ai pas pu écouter les live ces derniers jours donc peut-être que Fab en a reparlé sur Twitch mais du coup est-ce que vous avez commencé ? Comment ça se passe pour vous ?
Moi je suis rentré de vacances ce w-e donc j’ai commencé cette semaine ! Trop fière d’avoir déjà tenu avec mes 3 pages du matin car c’est un ENFER pour moi de prévoir quelque chose le matin avant le travail… (oui, même un petit-dej ou une douche quand je suis en remote, ce n’est pas dans les plans.)
Par contre j’ai du mal avec les affirmations de choix et les convictions négatives… Intéressée par vos retours :slight_smile:

Alors je veux bien que tu me décrives ce que c’est parce que pour le moment je n’ai pas encore le livre donc je fais juste mes 3 pages du matin et c’est tout :sweat_smile:
Mais je confirme que c’est pas tous les jours évident ! Déjà je me répète beaucoup et en plus j’ai l’impression d’écrire mon journal intime ! Mais je persévère ! :laughing:
J’ai au moins la chance d’être plutôt efficace le matin, ça c’est pas trop dur ^^

Alors du coup mon hésitation vient du fait que je suis pas sûre d’avoir bien capté le concept, donc je préfère ne pas t’expliquer de bêtises haha.
Par contre sur les pages du matin, je te rassure elle précise bien qu’il n’y a aucune manière de mal faire tant que tu les écris ! C’est normal d’avoir l’impression de faire un journal intime ou une liste de tes tâches du jour et tu peux même écrire « Je ne sais pas quoi écrire » en boucle sur une page, c’est pas grave ! L’important c’est de vider toutes les pensées qui peuvent te parasiter dans la journée sur ces pages et de ne pas les relire (au moins pas avant plusieurs semaines).

1 Like